Groupe INSA
1

S'informer actualités du Groupe

  • 02 Juillet 2013
    Actualités

    Le Groupe INSA annonce la création officielle de l'INSA Centre Val de Loire

    Le Groupe INSA annonce la création officielle de l’INSA Centre Val de Loire, suite à la publication du décret au JO du 21 juin 2013. Ce nouvel établissement résulte de la convergence de deux écoles qui fusionneront formellement le 1er janvier 2014: l’École Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Bourges (ENSIB) et l’École Nationale d’Ingénieurs du Val de Loire (ENIVL). « Dans le cadre de sa politique de développement, le groupe INSA accueille avec beaucoup de satisfaction l’INSA Centre Val de Loire aux côtés des autres cinq écoles membres. Avec ce nouvel établissement, nous répondrons mieux encore aux attentes des étudiants et des entreprises en accueillant environ 14 000 élèves ingénieurs et en formant près de 2 800 ingénieurs et 300 docteurs par an.» souligne Didier Marquis, président du Groupe INSA. L’INSA Centre Val de Loire délivrera dès sa création 4 diplômes d’ingénieurs, exercera la co-tutelle de 4 laboratoires de recherche, sera partie prenante de 4 pôles de compétitivité et bénéficiera d’une centaine d’accords internationaux. L’établissement est bi-localisé sur les campus de Blois et de Bourges et bénéficie du soutien du MESR et de l’Académie d’Orléans-Tours, de la Région Centre et des collectivités territoriales. Jean-Marie Castelain vient d’être nommé Administrateur provisoire de l’INSA Centre Val de Loire.
     
    • Pourquoi un nouvel INSA dans le Centre ?
    En créant le Groupe INSA en 2010, les Directeurs des cinq Instituts Nationaux des Sciences Appliquées fondateurs (INSA Lyon, Rennes, Rouen, Strasbourg et Toulouse) ont souhaité valoriser un modèle original de grande école en 5 ans, de haut niveau, sélective mais ouverte aux différences, proche des laboratoires scientifiques comme des entreprises, ancrée dans le territoire mais ouverte à l’international, formatrice d’ingénieurs-es citoyens. C’était, à l’époque, une première réponse à la volonté de développer la marque INSA sur l’ensemble du territoire, dans un contexte de regroupements et de fusions d’écoles, et l’occasion d’associer des écoles extérieures au groupe, comme l’ENSI Bourges et l’ENSCI Limoges (Ecole Nationale Supérieure de Céramique Industrielle), dans le cadre du dispositif INSA Partenaires.

    En 2011, le projet de création de l’INSA Centre Val de Loire a été lancé à l’initiative du Groupe INSA et a reçu rapidement le soutien de l’État et des collectivités territoriales. L’objectif était, à la fois, de renforcer l’offre de formation en région et de répondre aux objectifs de restructuration du paysage de l’enseignement supérieur et de la recherche français, visant à constituer de grands ensembles technologiques. « Le nouvel INSA Centre Val de Loire participe de la dynamique enclenchée par les équipes du PRES Centre - Val de Loire Université. Cet élan se traduira par une meilleure visibilité de l'enseignement supérieur en Région Centre. L'INSA portera avec les Polytech d'Orléans et de Tours la volonté d'apporter au plan national une offre de formation d'ingénieurs enrichie. La réflexion sur l'offre de formation en Région est portée par l'ensemble des acteurs universitaires pour constituer un tissu favorable d'accueil de tous les étudiants, avec un intérêt marqué pour la vie de l'étudiant sur tous les sites du PRES Centre - Val de Loire Université. » affirme Marie Reynier, Recteur de l’Académie d’Orléans-Tours.

    Depuis mars 2012, un plan a été mis en place afin de faire converger les fonctions d’appui et les fonctions supports de l’ENIVL et de l’ENSIB. Le décret publié au Journal Officiel du 21 juin 2013 a officialisé la création de l’INSA Centre Val de Loire, organisé en tant qu’Établissement Public à Caractère Scientifique, Culturel et Professionnel (EPCSCP) qui devrait être doté des Responsabilités et Compétences Élargies (RCE) dès le 1er janvier 2014.
    Le coût des actions de convergence s’élève à 1 150 000 euros, dont les sources se répartissent entre les deux écoles, avec un apport de 250 000 euros chacune, le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche avec une dotation de 300 000 euros et le même montant de la part de la Région Centre, les Conseils Généraux et Communautés d’Agglomération participant à l’effort de financement à hauteur de 75 000 euros chacun.

     
    • L’INSA Centre Val de Loire : héritage et perspectives
    A sa création, l’INSA Centre Val de Loire délivrera 4 diplômes d’ingénieurs issus des formations de l’ENSIB  (3 diplômes) et de l’ENIVL (1 diplôme).  Son organisation reposera sur 5 départements : un département Sciences et Technologies Pour l’Ingénieur (STPI) qui gèrera les 2 premières années et des départements de spécialité (tels que Maîtrise des Risques Industriels (MRI), Génie des Systèmes Industriels (GSI) etc.). Par la suite, des nouvelles spécialités d’ingénieurs seront créées et des filières spécifiques (internationale, arts, sports...) seront mises en place. Au terme de leur cursus, les élèves-ingénieurs inscrits à l’ENIVL et à l’ENSIB au 1er janvier 2014 auront le choix entre le diplôme de l’INSA Centre Val de Loire ou de leur établissement d’origine.

    L’INSA Centre Val de Loire développera une politique scientifique pluridisciplinaire de pointe, partagée au sein du PRES Centre - Val de Loire Université avec les Universités d’Orléans, François-Rabelais de Tours et les organismes de recherche en région Centre. Il aura vocation à délivrer le doctorat, exercera la co-tutelle de 4 laboratoires (LMR et GREMAN, associé au CNRS avec l’Université François Rabelais de Tours, LIFO et PRISME avec l’Université d’Orléans) et pilotera le Pôle National des Risques Industriels (PNRI).

    Les fortes collaborations avec les entreprises existant déjà dans les 2 écoles seront amplifiées, en mettant l’accent sur l’ancrage régional et le développement économique et social du terri¬toire. L’INSA Centre Val de Loire est partie prenante de 4 pôles de compétitivité (S2E2, Elastopôle, Via Méca et Pôle Risques) et participe, avec la région Centre, au projet IDEFI « InnovENT-E », ainsi qu’aux plateformes «Innovation et Création d’Entreprises» (ICE). La création d’une fondation partenariale est également envisagée.
    Ancré dans le territoire, mais ouvert vers l’international, l’INSA Centre Val de Loire bénéficie dès la création d’une centaine d’accords internationaux et préconise une forte augmentation des échanges internationaux, s’appuyant avant tout sur la mise en place de doubles diplômes et la recherche avec des établissements d’enseignement supérieur à travers le monde.

    L’INSA Centre Val de Loire est situé sur deux campus implantés sur les sites de Blois et de Bourges avec un objectif de développement équilibré, facteur d’échange et de dynamisme entre les deux villes. « La création de cet INSA bi localisé est une chance pour la Région Centre. Le haut niveau des formations INSA, résolument tournées vers l’Industrie, confortera l’économie régionale et permettra l’accueil de nouvelles entreprises attirées par le haut niveau de qualification.  Cette création est aussi une étape indispensable pour atteindre l’objectif des 70 000 étudiants en Région Centre et ainsi renforcer et dynamiser l’ensemble du territoire régional.» précise François Bonneau, président de la Région Centre. Grâce au soutien des collectivités, les étudiants bénéficieront progressivement de toutes les infrastructures d’accueil nécessaires : un hébergement sera réservé à chaque primo-arrivant en résidence universitaire (300 places à Blois, 250 places à Bourges), restaurant universitaire et installations sportives sur chaque campus…
    Tout comme l’ENIVL et l’ENSIB qui jouent un rôle incontestable d’ascenseur social (pourcentage de boursiers de l’ordre de 40%), l’INSA Centre Val de Loire amplifiera ce rôle car il est constitutif, de par l’accompagnement et l’encadrement des étudiants, des valeurs du groupe INSA. La vie associative des étudiants sera organisée en pôles majeurs autour du bureau des élèves : technique, culturel, sports et solidarité. Chaque pôle sera présent sur les deux campus, avec une dynamique propre et des échanges permanents.