Objectif

La spécialité automatique et systèmes embarqués forme aux différents métiers de l’ingénieur automaticien allant de la conception à la commande des systèmes industriels avec une expertise en instrumentation et en traitement des signaux et des images. Les ingénieurs diplômés exercent leurs activités, principalement en recherche et développement, au sein d’un nombre très vaste de secteurs d’entreprises (transport, équipement industriel, industrie de transformation…).

Formation

Forte d’une grande ouverture sociale et proche des entreprises, l’ENSISA forme des ingénieurs capables de concilier innovation et créativité.

Les nombreux RDV métiers, l’exposition obligatoire à l’international ainsi que la dimension humaine du cursus permettent à chaque élève de s’investir dans un parcours professionnel et individualisé. Les activités des deux laboratoires de recherche de l’école génèrent des connaissances de pointe qui s’inscrivent dans les enseignements de haut niveau. De plus, les 4 plateformes technologiques de l’école (Fibres, Mobilité, Mécanique et Numérique) sont à la disposition des élèves pour leurs projets.

Le diplôme d’ingénieur est obtenu à l’issue de trois années d’études après Bac+2 et de la validation du niveau d’anglais (TOEIC 785 points).

La formation de l’ingénieur automaticien de l’ENSISA s’articule autour de modules généralistes et de spécialité. Elle repose sur des enseignements pratiques et théoriques dès la première année. Les projets et les stages ainsi que l’initiation à la culture d’entreprise viennent compléter le cursus.

Les élèves ingénieurs de la spécialité automatique et systèmes embarqués ont la possibilité d’effectuer la dernière année de leur cursus en contrat de professionnalisation (de septembre à février 3 jours école/2 jours entreprise et de mars à septembre PFE à temps plein dans l’entreprise). C’est l’opportunité d’acquérir une expérience professionnelle significative et de favoriser son insertion professionnelle.

Enseignements-clés dans le coeur de métier :

  • automatique,
  • modélisation informatique,
  • systèmes embarqués signal,
  • image électronique,
  • électrotechnique,
  • robotique,
  • commandes de systèmes dynamiques.

Stages industriels

3 stages balisent le cursus ingénieur :

  • Le stage découverte de l’entreprise est effectué à l’issue de la 1re année (niveau Bac + 3). Il est obligatoire, réalisé en France ou à l’étranger, d’une durée de 4 semaines minimum.
  • Un stage facultatif peut être réalisé à l’issue de la 2e année (niveau Bac + 4), en France ou à l’étranger, d’une durée de quatre semaines minimum.
  • Le stage ingénieur se déroule au dernier semestre de la formation (niveau Bac + 5). Il est obligatoire, d’une durée de six mois, en France ou à l’étranger.

International

L’exposition à l’international est obligatoire. Les élèves doivent effectuer soit un stage ou une période académique de 4 semaines minimum à l’international. Environ 45 accords de mobilité internationale sont proposés et de multiples entreprises accueillent les élèves à l’étranger.

Recherche

Les élèves ingénieurs en 3e année de la spécialité Automatique et systèmes embarqués ont l’occasion de suivre en parallèle le Master mention EEA parcours Automatique Signal Image ou parcours Systèmes embarqués de l’Université de Haute Alsace.

Les diplômés de l’ENSISA ont l’opportunité de poursuivre en thèse dans des thématiques fondamentales ou industrielles, notamment à l’Institut de Recherche en Informatique, Mathématiques, Automatique et Signal, (IRIMAS, EA 7499).

Débouchés

Les ingénieurs ENSISA de la spécialité Automatique & Systèmes embarqués sont immédiatement opérationnels et capables de répondre aux besoins des entreprises et de s’adapter aux mutations technologiques et économiques et notamment aux nouveaux défis de l’Industrie du futur.

Nos diplômés s’insèrent en France ou à l’international dans tous les secteurs de l’industrie et des services : transports (automobile, aéronatutique, spatial), énergie, automatismes, bureaux d’études, ingénierie, recherche & développement…

Plus de 90% des ingénieurs ont un emploi dans les 6 mois suivant l’obtention du diplôme. Les salaires de début de carrière sont dans la moyenne nationale.