Objectif

Proposer une formation de mécanique de base et la mise en oeuvre de compétences à la fois scientifiques (calculs de simulation), technologiques (construction, production) et de management.

Formation sous statut étudiant

  • La formation de base est un équilibre entre matières scientifiques, technologie, connaissance de l’entreprise management.
  • dès la 1re année : possibilité de suivre un parcours d’initiation à l’alternance (perspective alternance) qui permet aux étudiants de s’orienter vers l’alternance en 3e année ou de poursuivre en formation initiale
  • En 3e année: formation différenciée suivant la provenance (CPGE, DUT/BTS, 2e année INSA)
  • En 4e année, possibilité de compléter son profil à travers 4 parcours
    • Parcours matériaux innovants et éco-respectueux
    • Parcours mécanique numérique
    • Parcours analyse des systèmes de production
    • Parcours conception pour la robotique
  • Obtention, sous conditions, d’un diplôme d’établissement de niveau licence (bachelor en ingénierie) à l’issue de la 3e année.

Moyens pédagogiques

La plateforme mécanique et le centre de ressources en sciences des matériaux et ingénierie des surfaces sont communs aux trois spécialités du département mécanique : génie mécanique, mécatronique et plasturgie. 60 % des modules sont également communs au trois spécialités. En plus des moyens nécessaires au développement d’un projet (conception et fabrication assistées par ordinateur (CFAO) et les moyens de fabrication), les étudiants de chaque spécialité disposent de moyens spécifiques à leur futur métier.

Stages industriels

  • Fin de 1e année : 1 stage obligatoire de 4 semaines minimum.
  • Fin de 3e année : 1 stage obligatoire de 4 semaines minimum.
  • Fin de 4e année : 1 stage obligatoire de 8 semaines minimum.
  • Pendant le 9e semestre : 1 projet de recherche technologique (une journée de formation par semaine durant le semestre).
  • Un projet de fin d’étude de 20 semaines minimum

Formations à l'international

Séjour à l’étranger obligatoire durant leur cursus, de 3 mois minimum : stage en entreprise ou semestre de formation. Formation à l’anglais, La formation à une seconde langue est possible. Semestres d’études possibles dans le cadre de programmes tels qu’ERASMUS+, BCI (Québec) ou FITEC ( Argentine, Brésil, Mexique) ou dans le cadre d’accords bilatéraux. Doubles diplômes avec l’Illinois Institute Technology, Chicago, USA; les Hochschulen de Karlsruhe et Offenburg, Allemagne, ETS de Montréal. Possibilité de master avec la Cranfield University, Royaume-Uni. L’offre complète de doubles diplômes est disponible sur le site de l’INSA Strasbourg, rubrique International. Formation à l’allemand par le biais de modules électifs à divers niveaux : débutant, confirmé et expert (filière DeutschINSA)

Cycle doctoral, recherche

Possibilité d’obtenir un master de recherche en parallèle de la dernière année du cycle ingénieur :

  • Master sciences et génie des matériaux, parcours design des surfaces et matériaux innovants (co-accrédité avec l’Université de Strasbourg et l’Université de Haute-Alsace)
  • Master physique appliquée et ingénierie physique, parcours modélisation numérique avancée (co-accrédité avec l’Université de Strasbourg et l’Engees)
  • Master imagerie, robotique et ingénierie pour le vivant, parcours automatique et robotique (co-accrédité avec l’Université de Strasbourg).
  • D’autres masters de recherche sont proposés cf. www.insa-strasbourg.fr - rubrique recherche

Les étudiants peuvent effectuer leur stage de fin d’études dans un laboratoire de la Fédération de recherche matériaux et sanosciences d’Alsace (FR3627), notamment à l’Institut Charles Sadron (UPR 22 CNRS) ou au sein des équipes du laboratoire ICube (UMR 7357), partenaires de l’INSA Strasbourg.

Formation sous statut apprentis

Les spécificités de la formation par alternance sont décrites sur www.insa-strasbourg.fr - rubrique formation

Débouchés

Secteurs : automobile, sidérurgie, aéronautique, machines-outils, biens de consommation, agroalimentaire.

Fonctions : R&D, avant-projet, développement, industrialisation, exploitation, recyclage : ingénieur d’étude, responsable de projet ou d’unité de production, chargé d’affaires.

Insertion : taux d’insertion régulièrement proche de 100 % (100 % enquête 1er emploi 2017 sur la promotion 2016). Plus de 3/4 de CDI et un temps de recherche d’emploi proche de 1 mois.