Objectif 

Former des ingénieurs généralistes, possédant de solides connaissances dans la physique des matériaux, les micro et nanotechnologies et la mesure ; capables de concevoir l’architecture d’une chaîne de mesure et d’un banc de tests, de caractériser aux échelles micro et nanométriques des (nouveaux) matériaux aux propriétés remarquables et de concevoir et de mettre en oeuvre des micro et nanotechnologies pour réaliser des dispositifs innovants. Ils interviennent dans différents secteurs de l’activité industrielle, ainsi que dans la recherche et le développement de produits nouveaux.

Formation

4e année

  • Les aspects à la fois fondamentaux et technologiques de la formation apparaissent dans un enseignement :
    • de la physique, du solide, des matériaux et des composants,
    • des micro-nano-technologies pour l’élaboration, la caractérisation et la promotion de matériaux, composants et microsystèmes,
    • des techniques de l’ingénieur incluant l’instrumentation, l’électronique pour la mesure, le traitement du signal…
  • Une grande place est donnée aux travaux de laboratoire et à la maîtrise des techniques industrielles.
  • Les projets multidisciplinaires (conception et mise au point d’un système complet par un binôme d’élèves travaillant toute l’année) sont formateurs sur le plan technique et pour l’apprentissage de la conduite de projet et la prise de responsabilité.

5e année

Organisée sous forme d’un tronc commun (technique et non technique) et d’options au choix pour personnaliser son parcours. Les disciplines non scientifiques permettent une intégration rapide dans le monde de l’entreprise. Le tronc commun scientifique finalise le socle des connaissances dans les domaines de l’Ingénierie physique et de la valorisation de l’innovation. Options :

  • Instrumentation Physique, Tests et Mesures : formation d’ingénieurs architectes des systèmes d’instrumentation, de la mesure, des capteurs et de tests industriels basés sur une solide formation en physique des matériaux et des composants et appliquée à l’aéronautique, le spatial, les transports, le nucléaire…
  • Micro-Nano Physique et Applications : formation de pointe, théorique et pratique en micro et nanotechnologies pour maîtriser, valoriser et développer les propriétés remarquables de la matière, des composants et des systèmes aux applications multiples (aéronautique, spatial, transport, télécommunications, médical…).
  • Accès aux parcours transversaux pluridisciplinaires suivants : Énergie, Risk Engineering (gestion du risque en milieu industriel), Innovative smart system. Une 5e année « spéciale » à l’étranger, la préparation d’un Master de son choix ou une formation complémentaire en Génie Atomique (convention avec l’INSTN) sont possibles pour certains étudiants.

Stages industriels

  • Fin de 4e année : stage d’été obligatoire.
  • En 5e année : stage de fin d’études de 20 à 24 semaines, de février à juin ou septembre.

Formation à l'international

  • Séjour obligatoire à l’international
  • Nombreux stages à l’étranger et participation du département à des programmes avec des universités étrangères.

Cycle doctoral, recherche

Les enseignants chercheurs du département de Génie Physique travaillent dans différents laboratoires (Laboratoire de Physique et Chimie des Nano-Objets (LPCNO), Laboratoire National des Champs Magnétiques Intenses (LNCMI), Centre d’Élaboration de Matériaux et d’Etudes Structurales, (CEMES), Centre d’études Spatiales du Rayonnement (CESR), Laboratoire d’Analyse et d’Architecture des Systèmes (LAAS)) ce qui constitue un élément important pour la dynamique et la qualité de l’enseignement au département.

Débouchés

Fonctions : R&D, production, qualité, management, achat.

Secteurs : automobile, aéronautique, spatial, télécommunications, médical…