Objectif

Former aux différents aspects de gestion et management des risques liés à une entreprise et à ses activités (actions préventives, actions correctives, sécurité des biens et des personnes, impacts sur l’environnement, responsabilités de l’entreprise, risques majeurs et extérieurs) et à la prise en compte des risques financiers, conséquences des investissements nécessaires à l’entreprise, ainsi que des risques juridiques inhérents aux relations de l’entreprise et de ses partenaires.

Formation

Trois années du cursus pour dispenser :

  • une formation scientifique générale et à la gestion des risques ; humaine, sociale et linguistique ; entrepreneuriale et managériale ; à la conduite de projets,
  • une maîtrise d’outils et de méthodes pour identifier, analyser et traiter des problèmes liés aux risques,
  • une capacité à savoir évoluer dans un contexte international.

3e année

La pédagogie vise à donner des bases scientifiques solides et pluridisciplinaires pour :

  • acquérir des connaissances de base (mathématiques appliquées, mécanique, génie des procédés, automatique, électronique, informatique et physique
  • s’initier aux méthodes associées aux risques (cindynique)
  • approfondir l’environnement économique et sociologique de l’activité de l’entreprise
  • acquérir un niveau avancé en anglais
  • s’initier aux techniques de travail en groupe et à la conduite de projet
  • savoir communiquer.

4e année

Formation dans le domaine des risques industriels avec l’intégration de l’un des 3 enseignements d’approfondissement (EA) suivants : Mécanique et énergétique, génie des procédés ou systèmes avancés. Ils renforcent la compétence dans un secteur donné (Analyse et prévention des risques liés aux systèmes énergétiques ; analyse de la fiabilité des structures ; contrôle et gestion des procédés chimiques ; analyse et prévention des risques liés aux procédés chimiques ; commande et contrôle d’un système ; analyse et traitement des données fournies par un système) et sont accompagnés d’un projet initiant les élèves au métier d’ingénieur dans le domaine des risques.

5e année

Tronc commun en sciences humaines et sociales et en langues ainsi qu’une option pour donner une expertise dans un domaine industriel et acquérir les spécificités des méthodes de gestion des risques liées à ce domaine. Options :

  • SFEN : Sûreté de Fonctionnement en Énergie Nucléaire
  • RAI : Risques et Accidents Industriels
  • RE : Risques Environnementaux
  • RSI : Risques et Systèmes Industriels
  • STLR : Sûreté en Transport, Logistique et Robotique

Un projet de création d’entreprise doit également être présenté dans le cadre d’un module innovant de « formation entrepreneuriale ».

Stages industriels

  • Fin de 4e année : stage technique, d’application ou « Assistant ingénieur » de 4 mois minimum.
  • Semestre 10 : stage ingénieur ou « Mise en situation d’ingénieur » de 6 mois minimum couplé au projet de fin d’études.

Formations à l'international

  • niveau B2 minimum en anglais exigé,
  • enseignement d’une 2e langue vivante,
  • accords universitaires à travers le monde, partenariats académiques : école d’été, doubles diplômes (Australie : 1 ; Brésil : 2 ; Chine : 2),
  • réseaux et programmes internationaux : n+i, Socrates / Eramus,
  • stages, échanges ou année de césure à l’étranger.

Cycle doctoral, recherche

Possibilité de suivre un Master Recherche en double cursus en dernière année et de préparer un doctorat.

Débouchés

Secteurs : industries de l’énergie, études/conseil/audit, industries automobile, aéronautique, navale, ferroviaire, transport, SSII/services, éco-industrie…

Fonctions : responsable de la gestion des risques, ingénieur conseil d’assurance, projet, d’études…