Objectif 

Former des ingénieurs dans la conception de produits, la conception d’outillages et leur fabrication, l’industrialisation et la maîtrise des méthodes modernes de production pour concevoir des pièces mettant en oeuvre des polymères, ainsi que les outillages et les procédés associés à ces pièces. Avec pour base une formation d’ingénieur mécanicien, l’ingénieur en plasturgie se spécialise sur les aspects scientifiques et technologiques liés à la conception des pièces plastiques et outillages associés. Les aspects de management associés au métier d’ingénieur font partie également de ses compétences.

Formation sous statut étudiant

Deux composantes

  • Formation d’ingénieur mécanicien
  • Spécialisation en plasturgie prenant en compte l’ensemble des techniques de conception et d’élaboration d’objets en matières plastiques.

Organisation et enseignements

  • Modules dits de « formation commune » et de « branche commune » consacrés à la maîtrise d’outils méthodologiques visant à favoriser l’approche systémique des problèmes posés.
  • Modules dits «branches professionnelles» consacrés à l’acquisition de connaissances scientifiques et techniques spécifiques à la profession de la plasturgie. Travaux personnels ou en groupes. En 4e année, possibilité de compléter son profil à travers 4 parcours :
    • Parcours matériaux innovants et éco-respectueux
    • Parcours mécanique numérique
    • Parcours analyse des systèmes de production
    • Parcours conception pour la robotique
  • Obtention, sous conditions, d’un diplôme d’établissement de niveau licence (bachelor en ingénierie) à l’issue de la 3e année.

Moyens pédagogiques 

La plateforme mécanique et le centre de ressources en sciences des matériaux et ingénierie des surfaces sont communs aux trois spécialités du département mécanique : génie mécanique, mécatronique et plasturgie. 60 % des modules sont également communs au trois spécialités. En plus des moyens nécessaires au développement d’un projet (conception et fabrication assistées par ordinateur (CFAO) et les moyens de fabrication), les étudiants de chaque spécialité disposent de moyens spécifiques à leur futur métier.

Stages industriels 

  • Fin de 1re année : 1 stage obligatoire de 4 semaines minimum de découverte de l’entreprise
  • Fin de 3e année : 1 stage obligatoire de 4 semaines minimum d’application en entreprise
  • Fin de 4e année : 1 stage obligatoire de 8 semaines minimum
  • Pendant le 9e semestre : 1 projet de recherche technologique (une demi-journée formation académique)
  • Projet de fin d’études : étude approfondie apportant une contribution originale au développement des techniques dans des domaines liés à la spécialité professionnelle.
  • Possibilité de profiter d’un contrat de professionnalisation en dernière année.

Formations à l'international 

  • Formation à l’anglais. La formation à une seconde langue est possible.
  • Séjour obligatoire à but culturel, scientifique, et linguistique de trois mois minimum à l’étranger.
  • Double diplôme avec l’IIT Chicago, USA. Possibilité de master à la Cranfield University (Royaume-Uni).
  • Échanges de nature académique grâce aux programmes ERASMUS+ (Europe), BCI (Québec), FITEC (Argentine, Brésil, Mexique) ou dans le cadre d’accords bilatéraux.
  • Cours en anglais et en allemand dispensés afin de favoriser la pratique de la langue technique.
  • L’INSA Strasbourg collabore avec certaines universités européennes dans le cadre de programmes de recherche internationaux.

Cycle doctoral, recherche

Possibilité d’obtenir un master de recherche en parallèle de dernière année du cycle ingénieur :

  • Master sciences et génie des matériaux - parcours design des surfaces et matériaux innovants co-accrédité avec l’Université de Strasbourg et l’Université de Haute Alsace
  • Master physique appliquée et ingénierie physique - modélisation numérique avancée (co-accrédité avec l’Université de Strasbourg et l’Engees).
  • D’autres masters de recherche sont proposés cf. www.insa-strasbourg.fr - rubrique recherche

Les étudiants peuvent effectuer leur stage de fin d’études dans un laboratoire de la Fédération de recherche matériaux et sanosciences d’Alsace (FR3627), notamment à l’Institut Charles Sadron (UPR 22 CNRS) ou au sein des équipes du laboratoire ICube (UMR 7357), partenaires de l’INSA Strasbourg.

Nouveau : formation sous statut apprenti

Formation d’ingénieurs polyvalents, chef de projet de conception et de production de produits en polymères et/ou en composites de forte valeur ajoutée, intégrant les contraintes environnementales et les innovations technologiques, et pilotes des transformations de l’entreprise vers une ère 4.0 (numérisation et la robotisation). www.insa-strasbourg.fr - rubrique Formation.

Débouchés

Secteur : essentiellement l’industrie.

Fonctions : ingénieur recherche et développement, ingénieur qualité et ingénieur méthode.